LETTRE OUVERTE À M. ALLIONE, PRESIDENT DE LA FNSPF

 

Monsieur,

Lors de votre grand oral le 10 mars 2022, en présence de certains candidats à l’élection présidentielle, vous vous êtes autorisé à qualifier de « non intelligentes », les organisations syndicales n’ayant pas répondu à votre invitation.

Est-ce notre opposition qui vous permet de nous injurier de la sorte ? Car si tel est le cas, alors oui, la FA/SPP-PATS n’est pas intelligente, et ne le sera jamais au sens où vous l’entendez !

Nous n’avons pas mandat de la part de nos adhérents pour venir « décorer » sans possibilité de s’exprimer, dans les conditions que vous imposez, un spectacle entièrement tourné à votre gloire.

Nous n’avons pas mandat pour vous assurer de notre plébiscite en faveur de votre nomination à la tête du ministère de la gestion de crises ou de la protection civile que vous réclamez tant.

Enfin, permettez-nous de revenir sur votre proverbe africain « Ensemble on va plus loin », qui a particulièrement retenu notre attention.  Car, voyez-vous, c’est très justement la question que nous nous posions :

Où allez-vous, monsieur Allione, quelle direction souhaitez-vous donner à la Sécurité civile de demain ? 

Celle de la précarisation encore plus grande des sapeurs-pompiers volontaires, par les abus que vous encouragez sur leur employabilité, en l’absence de tout cadre statutaire restrictif et protecteur ?

Celle de l’ « héroïsation » de notre profession, à l’instar de nos collègues soignants, en leur demandant toujours plus sans en octroyer les moyens ?

Vous le savez bien, les héros sont toujours sacrifiés au bout du compte.

Malgré tout, nous gardons bon espoir que cette dernière sortie, devant un auditoire tout entier acquis à votre cause, soit uniquement due à l’euphorie de l’instant.

Oui, nous sommes convaincus que, lorsque vous serez ministre, vous nous inviterez et nous recevrez avec plus de respect que vous n’en n’avez montré à cette occasion. Cette fonction impose de l’honnêteté, du respect et de la courtoisie dans le dialogue.  Cela a toujours été le cas avec les différents ministres rencontrés jusqu’à présent par la FA/SPP-PATS malgré des oppositions quelquefois assez fortes.

Et nous sommes assurés que, dans votre costume d’apparat, une fois arrivé à vos fins, nous réussirons à instaurer un dialogue constructif et respectueux car, enfin, vous n’aurez plus besoin d’user de condescendance pour paraître.

 

A très bientôt,

 

 

 

 

 

Les Sapeurs-Pompiers Autonomes de France

 

 

 Pour télécharger notre lettre ouverte au format PDF, cliquez sur le bouton ci-après: 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp