Courrier AUTONOME à Ministre DARMANIN : absence de réponse mise en cause organisation examen professionnel de Commandant SPP, le 1er septembre prochain

 

Dans notre courrier du 10 courant, nous vous interpellions sur la situation inepte constituée par le maintien de l’épreuve écrite de l’examen professionnel de commandant de sapeurs-pompiers professionnels en Ile-de-France, le 1erseptembre prochain.

 

Votre silence en dit long sur votre considération pour les cadres de vos SDIS !

 

La pertinence de cette épreuve écrite est pour le moins remise en question : faire disserter 4 heures des cadres lors d’une épreuve organisée le jour de la rentrée scolaire, dans une zone rouge où le virus circule et où les mesures sanitaires sont renforcées, faisant converger des sapeurs-pompiers de toute la France qui, cerise sur le gâteau, porteront un masque pendant 4 heures dans un lieu clos, la DGSCGC nous avait habitué à son mépris, un nouveau stade a été franchi !

 

Alors que la saison de lutte contre les feux de forêt bas son plein dans le sud et même au-delà, alors que la crise sanitaire redémarre, alors que vos capitaines sont déployés sur tous ces fronts auprès de leurs collègues, vous vous entêtez à maintenir une épreuve écrite inepte et SANS AUCUN INTERET.

 

Sont-ils pour vous des sapeurs-pompiers de seconde zone ? Pourquoi exercez-vous une pression indigne sur ces agents qui souhaitent progresser dans la hiérarchie, en les contraignant à prendre des risques inutiles quand nous avons plus besoin d’eux sur le terrain ?

 

Enfin, si le contexte sanitaire n’est pas favorable, le contexte économique ne l’est pas plus. Entre les déplacements, l’hébergement, le coût de l’organisation de l’examen (surveillants, correcteurs, …), toutes ces dépenses pourraient encore être évitées.

 

Même si la crise est pour l’heure moins forte qu’au printemps, le virus est toujours présent, particulièrement dans le département d’accueil de cet examen. Des alternatives sont possibles ; les dispositions réglementaires prises par le gouvernement précédent ouvrent un large champ de possibilités, dont d’autres administrations se sont saisies : report, dispense de l’écrit au bénéfice d’un oral, délocalisation en régions, …

 


il sera trop tard pour agir et vous porterez la responsabilité de cette exposition inutile de vos Hommes à un risque évitable.

 

Agissez en responsable, agissez comme le ferait le premier sapeur-pompier de France en prenant une décision courageuse !

 

Notre courrier, CLIQUEZ ICI : FA SPP-PATS à Ministre DARMANIN – absence réponse mise en cause examen prof. de CDT de SPP, le 28 08 2020.

 

Publié dans A la une, Actu Autonome, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress