SA 06: SUITE AU JUGEMENT RENDU DU 22 MAI: GREVE ILLIMITEE CONTRE LA POLITIQUE REPRESSIVE ET ANTISOCIALE

 

LES AUTONOMES NE SE TAIRONT PAS ET NE COURBERONT JAMAIS L’ECHINE !!!

Le Tribunal Correctionnel de Nice a rendu son jugement ce mercredi 22 mai, condamnant vos représentants Autonomes à de très lourdes peines, pour avoir signé la déclaration de la manifestation du 22 février 2016.

Nous étions alors plus de 600 sapeurs-pompiers professionnels manifestant contre le Préfet Adolphe COLRAT lequel, sur ordre du gouvernement, remettait en cause notre légitime et pacifique revendication portant sur la protection de notre santé et de notre sécurité dans le cadre d’une réorganisation du temps de travail des sapeurs-pompiers professionnels en garde opérationnelle.

Force est de constater que le Tribunal correctionnel a suivi pour l’essentiel le contenu du lourd réquisitoire du 30 avril 2019 de Madame la Procureure :

  • 6 mois de prison avec sursis à l’encontre de notre Président André GORETTI et 3000 euros d’amende,
  • 6 mois de prison avec sursis à l’encontre de Frans VANDERBECQ, notre Trésorier et 3000 euros d’amende,
  • 6 mois de prison avec sursis pour le Président du SA 13 Pierre DAVISSEAU et 3000 euros d’amende,
  • 3 mois de prison avec sursis pour Emmanuel VIZZA, notre Vice-Président et 1500 euros d’amende.

Les sauvageons qui s’attaquent, agressent et violentent les sapeurs-pompiers dans l’exercice de leurs fonctions ne sont pas aussi lourdement sanctionnés !!!

Ce procès incontestablement politique ; il ne s’agit nullement de Justice, pour laquelle nous conservons toute confiance, et respect ; s’inscrit dans le cadre d’une opération systématique et généralisée de répression menée par un gouvernement aux dérives totalitaires et dictatoriales foulant aux pieds l’expression syndicale, au-delà, les règles démocratiques les plus essentielles.

La France, d’ores et déjà condamnée par l’Europe et l’ONU pour l’usage disproportionné de la force brutale par les services de police lors des manifestations, se verra-t-elle mise au ban des sociétés démocratiques pour répression exercée à l’encontre des syndicats ?

Nous savions depuis longtemps que ce gouvernement n’avait que mépris et dédain pour les sapeurs-pompiers professionnels pourtant en première ligne… Nous savons maintenant qu’il ne reculera devant aucun moyen pour faire taire jusqu’aux syndicats.

Au regard du contenu disproportionné de ce jugement, le Bureau Départemental Autonome et l’ensemble de ses membres présents sur le parvis du Tribunal ont décidé à l’unanimité de confirmer le préavis de grève à durée illimitée déposé à l’encontre de la politique répressive et antisociale du gouvernement.

Personne ne fera taire ou ne fera plier les Autonomes, grève et mobilisation à compter de ce jour.

Tagués avec : , ,
Publié dans Vie des départements
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress