Notre profession endeuillée après une agression en intervention

 

Les mots nous manquent pour exprimer notre tristesse en apprenant le décès de l’un de nos collègues de la BSPP, victime d’un meurtre alors qu’il œuvrait pour le service public de secours.

 

Les mots nous manquent pour exprimer notre colère face à des pompiers de plus en plus exposés. Notre métier n’est reconnu dangereux qu’à titre symbolique.

 

Combien de médailles à titre posthume devront encore être décernées pour que les pompiers soient reconnus dans leurs missions et protégés par les forces de police trop souvent absentes par manque d’effectif ? Nous sommes intervenus à de nombreuses reprises auprès du Ministre de l’Intérieur face à la croissance exponentielle des agressions envers les sapeurs-pompiers sans jamais obtenir de réponse. L’heure n’est pas à la polémique mais au recueillement. Nous sommes atterrés face à cet homicide volontaire sur notre collègue.

 

Nous transmettons tout notre soutien à la famille de ce pompier et nos vœux de prompt rétablissement pour notre collègue grièvement blessé lui aussi au cours de cette intervention.

 

Voir le communiqué : COMMUNIQUE AUTONOME – Notre profession endeuillée, un pompier tué en intervention_05 09 2018

Tagués avec : ,
Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress