Examen de commandant : place au Conseil d’État

 

8 mois après la parodie d’examen de commandant, les Autonomes poursuivent inlassablement le combat, pour que le mépris laisse enfin place à la légitime reconnaissance du travail des centaines de capitaines humiliés.

 

Puisque nous devons lutter face à la surdité du ministère, face au soutien ostensible de pseudos-syndicats complices de cette farce, nous nous en remettons à la justice.

 

La Fédération Autonome a engagé un recours en excès de pouvoir au Conseil d’État pour ne plus jamais revivre pareille mascarade.

Certains ont pris un malin plaisir à vous déclarer « inapte » sans aucune raison valable, au point qu’aucune justification n’ait jamais pu être apportée.

Nous leur ferons rendre gorge et nous ne les oublierons pas !

 

 

Aujourd’hui, ils paradent en prétendant vous défendre, pour espérer être (ré)élus et conserver leurs privilèges de courtisans.

« Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances »

 

 

C’est pour cela que nous défendons l’égalité de traitement et la justice.

 

 

Pour que le mérite remplace le népotisme, pour que le bien commun supplante les petits intérêts particuliers, ne les laissez plus décider à votre place, rejoignez-nous, les Autonomes sont à vos côtés !

 

 

S’engager à vos côtés, réussir ensemble

 

Voir le communiqué : COMMUNIQUE AUTONOME – examen de commandant Conseil d’Etat_05092018

Tagués avec : , ,
Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress