Les sapeurs-pompiers professionnels appelés à la grève demain !

REFONTE DE LA FILIERE

 

 

La Fédération Autonome SPP-PATS, 1ère force syndicale des sapeurs-pompiers professionnels de France, a appelé à une grève sur la journée de demain. En cause, une série de décrets soumis à l’avis du Conseil Supérieur de la Fonction Publique territoriale, présentée demain et qui scelle un peu plus l’avenir obscur auxquels devront se préparer les sapeurs-pompiers professionnels, premiers acteurs du service public de secours.

 

Si les forces de police ont été très sollicitées au cours de ces derniers mois (et légitimement remerciées par de généreuses annonces présidentielles), les sapeurs-pompiers professionnels l’ont été tout autant mais oubliés des promesses !

 

Sans entrer dans des détails techniques, il est important de rappeler que les SPP sont les seuls agents du service public de secours qui relèvent de la Fonction publique Territoriale. Quand notre gouvernement s’engage sur une réforme de la fonction publique territoriale, il se refuse de considérer la spécificité de la filière sapeur-pompier et opère toujours une comparaison avec la filière technique (agents de maîtrise). Nos missions devenues de plus en plus techniques, de plus en plus vastes pour répondre à tout type de détresse, en constante évolution (avec depuis quelques semaines l’obligation de s’équiper d’un casque lourd et un gilet pare-balles en cas d’intervention en zone attentat ou tuerie de masse) et ayant trait à l’urgence doivent être pourtant considérées avec toute l’importance accordées aux missions de sauvegarde de la vie humaine !

 

C’est tout le contraire qui va être infligé aux SPP dans les prochains mois. Des décrets qui enterreront notre profession tout en créant des dysfonctionnements structurels égratignant au fil des semaines un service public de secours qui ne pourra, à terme, qu’être sclérosé. Ce dispositif au rabais imposé aux sapeurs-pompiers professionnels intervenant au quotidien, ne leur reconnaît pas l’importance de ces  missions opérationnelles. Pire, il complexifie l’encadrement opérationnel et ne reconnaît pas le travail de terrain effectué. Nous sommes l’un des derniers remparts face à la détresse sociale et nous en sommes fiers ! Nos gouvernants doivent nous donner les moyens à la hauteur de l’éthique de nos missions.

 

Mais tout n’est pas noir pour certains !!! Nos cadres supérieurs, qui ne sont pas sur le terrain, ont réalisé quant à eux une belle opération avec des textes très favorables.

 

La réforme instaurée par le protocole PPCR (parcours professionnels, carrière et rémunération) creuse un peu plus le fossé entre les SPP bottes aux pieds et une hiérarchie supérieure de plus en plus éloignée des considérations opérationnelles.

 

Les SPP ne laisseront pas le gouvernement enterrer ainsi le service public de secours et proposer des textes instaurant une véritable lutte des classes !

 

La grève de demain n’est que le début…

Les SPP sauront se faire entendre au cours des prochaines semaines face à un Ministère de tutelle (Intérieur) sourd et enfermé dans un monologue social et un gouvernement qui préfère se concentrer sur des dossiers politico-politiciens, élections obligent !!!

(NB : sur une requête conjointe, le Ministère de l’Intérieur vient d’ailleurs d’être condamné par le TA de Paris pour son défaut de dialogue social)

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

Tagués avec : , ,
Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress