Appel à la manifestation le 24 novembre à Paris

 

manifestations

 

La Fédération Autonome SPP-PATS, 1ère force syndicale des sapeurs-pompiers professionnels de France, appelle tous les SPP de France à manifester à Paris le 24 novembre.

 

Nous refusons de nous préparer à l’avenir obscur que nous réserve nos gouvernants. Après la réforme rétrograde de 2012, PPCR enterre notre filière !

 

Malgré la sollicitation opérationnelle grandissante avec des interventions qui dépassent le cadre des missions définies par le CGCT, les sapeurs-pompiers professionnels ont été oubliés des promesses !

 

Nos missions devenues de plus en plus techniques, de plus en plus vastes pour répondre à tout type de détresse, en constante évolution (avec depuis quelques semaines l’obligation de s’équiper d’un casque lourd et un gilet pare-balles en cas d’intervention en zone attentat ou tuerie de masse) et ayant trait à l’urgence doivent être pourtant considérées avec toute l’importance accordées aux missions de sauvegarde de la vie humaine !

 

Que le gouvernement arrête de nous comparer avec la filière technique !

Comparons ce qui est comparable !

 

Fonctionnaire territoriaux … oui … mais la spécificité de nos missions doivent nous faire sortir du cadre rigide de la fonction publique territoriale dans lequel on essaie de nous enfermer.

 

Après les effets dévastateurs de la refonte de la filière, les décrets PPCR enterreront notre profession tout en créant des dysfonctionnements structurels égratignant au fil des semaines un service public de secours qui ne pourra, à terme, qu’être sclérosé. Ce dispositif au rabais imposé aux sapeurs-pompiers professionnels intervenant au quotidien, ne leur reconnaît pas l’importance de ces  missions opérationnelles. Pire, il complexifie l’encadrement opérationnel et ne reconnaît pas le travail de terrain effectué. Nous sommes l’un des derniers remparts face à la détresse sociale et nous en sommes fiers ! Nos gouvernants doivent nous donner les moyens à la hauteur de l’éthique de nos missions. Nos revendications sont légitimes ! Elles répondent à une réalité de terrain et non à des considérations d’égo ou d’intérêts personnels à l’image des dispositions très favorables obtenues par certains officiers supérieurs sur les ESD (emplois supérieurs de direction).

 

La réforme instaurée par le protocole PPCR creuse un peu plus le fossé entre les SPP bottes aux pieds et une hiérarchie supérieure de plus en plus éloignée des considérations opérationnelles.

 

Les SPP ne laisseront pas le gouvernement enterrer ainsi le service public de secours et proposer des textes instaurant une véritable lutte des classes !

Ni notre déclaration en CNSIS  ni celle effectuée en CSFPT ni nos votes contre ces textes n’auront permis de nous faire entendre !

Suite à la décision du TA de Paris sanctionnant le défaut de dialogue social du Ministère de l’Intérieur lors du dossier refonte de la filière, nous exigeons l’ouverture immédiate des négociations.

 

Montrons notre détermination à nous faire entendre

POUR NOTRE AVENIR A TOUS

 

MANIFESTATION LE 24 NOVEMBRE A PARIS

D’autres actions suivront

Pour télécharger notre communiqué, cliquez ici.

 

Tagués avec : , , , ,
Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress