CNSIS du 10 mars : SPP Circulez… Il n’y a rien à voir !

SPP - FEU

 

Les organisations syndicales étaient convoquées, hier, à la conférence nationale des Services d’incendie et de secours (CNSIS). Jacky CARIOU représentait la FA/SPP-PATS.

 

A l’ordre du jour, 3 textes devaient initialement être présentés, un concernant les SPP et plus spécifiquement le SSSM, et deux afférents aux SPV (Indemnités et CCDSPV).

 

Le texte SSSM faisant l’objet d’un blocage au Guichet unique n’a finalement pas été présenté.

Le représentant Autonome a interrogé le Président ainsi que le Préfet PREVOST et c’est par la voix de Monsieur MARION que la réponse est venue : « Plusieurs points de blocage du gouvernement dont le principal est le reclassement des personnels».

 

Bref, vous l’aurez compris une CNSIS a minima !

 

En propos liminaire, la FA/SPP-PATS a tenu à dénoncer le double jeu effectué par la DGSCGC sur le dossier des emplois supérieurs de direction (ESD) qui d’une part conclut une négociation avec les organisations syndicales représentatives et parallèlement poursuit la discussion avec les associations FNSPF et ANDSIS en modifiant l’esprit de l’avant-projet ESD sans que les OS ne soient prévenues.

 

Dans ces conditions, alors que nous devions signer la « charte sociale » avec la DGSCGC, notre organisation syndicale ne s’engagera pas dans cette mascarade…tel fut notre propos réitéré lors de cette CNSIS.

Soulignons que la CGT et la CFDT ont soutenu sans ambiguïté notre déclaration liminaire (ci-jointe).

 

Le président de la CNSIS a ensuite tenu, sans les soumettre à avis, à présenter l’état de travaux :

 

– Dossier PFR confié à Alexandre JOLY (PCASDIS 78)

 

– Dossier PPCR : Nous l’avons redit lors de cette CNSIS, la FA/SPP-PATS sera attentive à la mise en œuvre de PPCR et notamment au regard de la reconfiguration à trois 3 grades de la catégorie C et ainsi du basculement des sous-officiers INC2 en B (A minima), des lieutenants en A.

 

– Dossier d’un système unifié de réception des appels et de gestion opérationnelle au profit des SDIS confié au Préfet LAMBERT.

 

Dès que l’occasion se présente, il nous est rappelé les difficultés auxquelles sont confrontées les collectivités dont les SDIS pour équilibrer leur budget…

Pour autant cela ne dérange pas, nos politiques comme nos Directeurs,  de désorganiser notre temps de travail, de nous faire supporter une charge opérationnelle plus importante malgré les réductions d’effectifs (carences ambulancières…), d’imposer une refonte destructrice de la filière pour les catégories C et B et parallèlement de manigancer pour certains emplois supérieurs au nom d’intérêts purement individualistes.

 

Notre ras-le-bol va devoir s’exprimer autrement comme nous avons déjà su le faire !

Cliquez ici, pour télécharger notre communiqué et l’intervention Autonome.

Tagués avec : , ,
Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress