COMMUNIQUE FA-FP : l’accord PPCR ne sera pas majoritaire !

COMMUNIQUE FA FPT

 

Le verdict est tombé hier au soir : l’accord PPCR ne sera pas majoritaire !

 

 

À ce sujet, pour la FA-FP, TOUTES les organisations syndicales représentatives ont leur légitimité pour conduire leur consultation et rendre leur avis.

 

 

La FA-FP ne s’associera donc pas à la triste polémique qui consiste aujourd’hui à donner des leçons ou à montrer du doigt tel ou tel syndicat au prétexte qu’il serait responsable de l’échec de PPCR !

 

 

L’expression des différences demeure l’un des principes fondamentaux de toute démocratie !

 

 

L’écart particulièrement serré entre les « pour » et les « contre » tend tout d’abord à prouver que cet accord comporte de manière assez équilibrée des motifs de satisfaction mais aussi d’inquiétude pour les agentes et agents de la Fonction publique, tous statuts confondus, qui se sont positionnés lors des consultations menées par les organisations syndicales représentatives.

 

 

Les derniers communiqués publiés sont de ce point de vue assez révélateurs puisqu’ils nous expliquent que cet accord comporte à la fois de nombreux points positifs : réaffirmation du statut, déroulement de carrière, revalorisations indiciaires … mais que, compte tenu des incertitudes liées au calendrier électoral, aux déclarations du ministre de l’Économie ou à la politique d’austérité conduite actuellement, il n’est pas possible de le signer !

 

 

Eh bien dans ce contexte, la FA-FP persiste et signe !

 

 

Parce que nous pensons que l’action syndicale ne peut se résumer à une position binaire qui consisterait à ne soutenir un accord que lorsqu’il répond intégralement aux revendications exprimées par chaque organisation syndicale …

 

 

Parce que les derniers propos du ministre de l’Économie, propos auxquels nous avons réagi par courrier pour l’instant resté sans réponse, ne doivent pas faire oublier la suppression du jour de carence ou les revalorisations des plus faibles niveaux de rémunération qui ont eu lieu en 2014 et 2015 …

 

 

Parce que nous aurions préféré retrouver les signatures de toutes les organisations syndicales membres du CCFP au bas de ce protocole, et poursuivre les discussions sur « PPCR » dans le cadre du comité de suivi avec toute la vigilance nécessaire …

 

 

Parce que nous refusons l’idée selon laquelle les « réformistes » seraient inéluctablement condamnés à s’opposer aux « contestataires » et réciproquement …

 

 

Parce que notre action s’inscrit résolument dans une approche progressiste qui place le service public et la défense de ses agentes et agents au cœur de ses revendications …

 

 

Parce que notre vision de l’avenir de l’action syndicale passe par une plus grande Autonomie !

 

Tagués avec : ,
Publié dans A la une, PATS, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress