Soutien aux soldats du feu engagés dans la lutte sociale!!! dans plusieurs SDIS de France…

photo Chambery

 

Janvier 2014 : nombres de SDIS sont durablement installés dans un conflit social qui menace de s’enliser et donc de s’envenimer.

 

Pas de dialogue, pas d’écoute, pas de négociations !

 

Comment nos responsables politiques et opérationnels ambitionnent-ils de sortir de l’impasse dans laquelle ils se sont placés eux-mêmes en complotant contre les pompiers « bottes aux pieds » et en dénaturant la mise en demeure de l’Europe ?

 

NON, les AUTONOMES ne laisserons pas un quarteron de colonels fédérés en association loi 1901, décider du quotidien de plusieurs dizaines de milliers de professionnels ! D’où vient cette minorité qui entend soumettre la majorité ? Quelle est sa légitimité ? A-t-elle été élue ?

 

NON, les AUTONOMES n’acceptent pas qu’une mise en conformité bien tardive de la réglementation française sur injonction européenne, se solde par des baisses d’effectifs à la garde, ou par des remplacements massifs opérés à l’aide d’une main d’œuvre de volontaires employés et rémunérés à contre emploi, et pour certains SDIS comme casseurs de grèves !

 

OUI, les AUTONOMES attaqueront le décret 2013-1186 du 18 décembre 2013 qui ne répond que partiellement aux dispositions européennes en matière de protection de la santé et de la sécurité du travailleur et méconnait complètement le droit français reconnu plus favorable.

 

OUI, les AUTONOMES attaqueront toutes les délibérations de CASDIS qui seront prises sur la base de ce décret mal foutu et imposées en dehors de tout protocole dument ratifié par les Syndicats Autonomes départementaux. La FA/SPP-PATS tient à communiquer ici très solennellement avec toutes ses composantes sur le terrain :

 

 

NON, vous n’êtes pas seuls ! OUI, votre combat est juste !

 

Dans votre lutte sociale pour faire reconnaitre vos droits élémentaires à plus de sécurité, dans votre juste combat à veiller à ce que votre santé ne soit pas une variable d’ajustement budgétaire, votre Fédération est à vos côtés, et le restera jusqu’à ce que vous soyez entendus. Nous sommes à votre écoute pour tout appui juridique ou logistique.

 

La France a écouté l’Europe ? Certes, mais à moitié…ou d’une seule oreille ! Messieurs, vous allez devoir nous prêter plus d’attention dans les semaines qui arrivent. Car la libre administration des collectivités locales ne peut en aucun cas se transformer en

 

LIBERTE TOTALE D’INTERPRETER LES TEXTES !!!

 

Monsieur le Ministre, nombre de vos Directeurs sont en échec patent…Reprenez la main ! Il est grand temps que cette élite autoproclamée goûte aux joies des emplois fonctionnels qu’elle appelle de ses vœux et qu’elle en accepte la contrepartie : la mutation régulière et planifiée ! Une NBI très avantageuse de 50 points est censée encourager cette mobilité, aujourd’hui très largement érigée en sédentarité absolue.

 

D’où la sclérose nationalisée que les Autonomes dénoncent en ce début d’année !

 

Monsieur le Ministre, cessez de vous cacher derrière vos directeurs en invoquant la libre administration des collectivités ! Nous comprenons bien que cette double tutelle est confortable pour tout le monde et permet surtout de ne pas assumer toutes ses responsabilités, mais elle est aujourd’hui source de dysfonctionnements gravissimes.

 

Les sapeurs-pompiers professionnels sont des fonctionnaires territoriaux mis pour emploi à des missions régaliennes de sécurité civile ? Dont acte ! Telle est le modèle de sécurité civile que les acteurs associatifs et illégitimes de notre métier ont voulu imposer au pays.

 

Qu’ils assument maintenant : les collectivités financent, et l’Etat commande. Alors « commandez ! » Monsieur le Ministre et ne laissez pas cette prérogative à des « Seigneurs qui ni ne financent, ni ne rendent des comptes ».

 

 

Dans l’attente, le combat Autonome va continuer et la lutte sociale s’amplifier. Chers collègues Autonomes, adhérents et sympathisants, chers collègues des intersyndicales là où elles existent ou prennent forme :

Tenez bons, nous sommes légions. Ils ne peuvent avoir raison contre tous. La solidarité syndicale Autonome construira le reste.

 

Pour lire le communiqué sur notre visionneuse cliquez ici.

 

Pour télécharger le communiqué cliquez ici.

Publié dans A la une, SPP
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress