Déclaration liminaire Autonome CNSIS du 17 décembre 2013

photo Chambery

 

Monsieur le Président,

Mesdames, messieurs les membres de la CNSIS,

 

Nous souhaitons attirer votre attention quant au malaise grandissant qui sévit au sein de nos SDIS. Les risques psychosociaux, le mal-être prennent de l’ampleur et les défauts de management n’ont plus de limites.

 

Au sein d’un certain nombre de SDIS, le service public de secours démolit des personnels. Le stress, l’isolement de nos agents, les relations avec la hiérarchie de plus en plus difficiles font que certains SDIS méritent la malheureuse palme d’or du management de « pacotille ». Ce triste constat est pour le moins alarmant…

 

A la première place du hit-parade de ces SDIS pratiquant des méthodes managériales discriminantes d’une autre époque, se retrouve le SDIS de l’Allier qui vient d’essuyer, il y a quelques jours, la tragique disparition d’un de nos collègues sapeur-pompier professionnel harcelé. Il s’est donné la mort dans sa caserne, il était marié et père de 5 enfants.

 

Mais il n’est pas le seul. Une longue liste de SDIS suit ce département : les Bouches du Rhône, l’Essonne, l’Hérault, l’Isère, la Meurthe et Moselle, la Moselle, le Pas de Calais, les Pyrénées atlantiques, le Var, les Vosges, le département du Président de la CNSIS et Président du CASDIS de l’Oise, M. Yves ROME…

 

Bien que ce malaise social profond touche aujourd’hui l’ensemble des catégories de personnel, pour preuve, la rixe entre deux officiers supérieurs au sein d’un SDIS de l’est de la France, il est encore plus insidieux pour les catégories C quel que soit les filières. Les conséquences peuvent être désastreuses et préjudiciables sur le terrain si cela ne change pas.

 

Il faut stopper au plus vite ce climat délétère voulu par une certaine hiérarchie aux dépends des personnels des SDIS.

 

Je vous remercie de votre attention et vous prie de bien vouloir annexer notre déclaration au procès-verbal de cette séance.

 

Cette déclaration a fait l’objet d’un courrier à Monsieur le Ministre de l’Intérieur Manuel VALLS.

 

Pour lire la déclaration liminaire Autonome cliquez ici.

Publié dans A la une
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress