Refonte de la filière des SPV : Un triste anniversaire et un cadeau au goût amer pour la refonte de la filière SP Professionnelle !

REFONTE DE LA FILIERE

 

 

En ce mois anniversaire de la parution des textes destructeurs qui ont fait reculer notre profession de 20 ans, la DASC (FNSPV, CFTC-SNSPP, FO, UNSA, CFE-CGC AVENIR SECOURS) enfonce le clou…et la FNSPF-V tient le marteau ! Le décret n° 2013-412 du 17 mai 2013 relatif aux sapeurs-pompiers volontaires entre en vigueur au 1er juin :

chers collègues professionnels, accrochez-vous et bienvenue dans un monde où l’impensable devient possible !!!

La vocation des volontaires à participer à l’encadrement… des professionnels !

Alors que cette vocation a été refusée :

– aux sergents professionnels (anciennement chef d’agrès tout engin), aux caporaux professionnels (anciennement chef d’agrès 1 équipe), …

– aux adjudants (et notamment pour les adjudants lauréats du concours de sous-officier SPP d’avant la réforme de 2002) pour lesquels les Autonomes demandaient l’intégration dans la catégorie supérieure dans le cadre d’un premier grade (B1) de la catégorie B,…

Cette vocation à l’encadrement est réaffirmée à chaque ligne du décret relatif aux SPV. Ainsi, de jeunes sous-officiers SPV avec 2 années d’ancienneté seulement (Art. 19), pourront être nommés adjudants et encadrer un agrès de plusieurs équipes, armés notamment par des sergents-chefs professionnels de 6, 7, 8, voire 10 ans (et plus par application des quotas…) d’ancienneté…etc…

A VOS RANGS, A VOS FONCTIONS !!!

Place à la jeunesse… et aux enfants !

Ils n’ont rien retenu des drames de 2012 ! Comme dit le philosophe « L’histoire nous apprend que l’on apprend rien de l’histoire… » : un sujet classique de baccalauréat philo sur lequel nos jeunes SPV plancheront peut-être… dans quelques années.

PLUS DE DROITS POUR LES UNS,

PLUS DE RESPONSABILITES POUR LES AUTRES !!!

Une sécurité toutefois : dispensé de formation complète, le mineur bénéficiera d’un briefing sur sa sécurité avant d’être engagé sur opérations. Il en aura grand besoin ! « Dès son recrutement, il peut être engagé en qualité de sapeur-pompier volontaire apprenant, dès lors qu’il a reçu une formation aux règles de sécurité individuelle et collective sur intervention… » (Art.15-1)

 

Des carrières rallongées pour les professionnels, raccourcies pour les volontaires… !

Le décret pro-volontariat est truffé d’ « accélérateurs de carrières », là où le décret anti-professionnel est truffé de « freins » :

« Toutefois, cette durée est ramenée à deux ans lorsque l’intéressé exerce les fonctions de chef de centre ou d’adjoint au chef de centre… »

– « Les sapeurs-pompiers volontaires qui ont accompli deux années en qualité de sous-officier… peuvent être nommés lieutenant »

– « …peuvent bénéficier, à titre unique, d’une promotion au grade supérieur à celui qu’ils détiennent sans obligation de suivre la formation… »

Et la cerise sur le gâteau ? Caporal-chef est une appellation mécanique pour les uns SPV, un grade soumis à avis et ratios via les CAP pour les autres SPP !

CE SIMPLE POINT D’INEGALITE MANIFESTE ENTRE PROFESSIONNELS ET VOLONTAIRES, MERITE QUE NOS JURIDICTIONS Y REGARDENT ET LE QUALIFIE D’ANTICONSTITUTIONNEL…

NOUS NOUS Y ATTACHERONS !

Pour cette cerise, merci qui ?

Merci les syndicats de la DASC (CFTC-SNSPP, FO, UNSA, CFE-CGC AVENIR SECOURS) , qui œuvrent soi-disant pour garantir les droits de la profession…

Messieurs les DETRACTEURS, à l’avenir, pour garantir leurs droits, les professionnels se passeront de vos services.

 

Un accélérateur pour la carrière des professionnels ? La carrière de volontaires… hors département ! (sic) de qui se moque-t-on ?!

« L’avancement de grade des sapeurs-pompiers professionnels… entraîne l’avancement concomitant au même grade en qualité de sapeur-pompier volontaire… Ces personnels ne peuvent détenir, en qualité de sapeur-pompier volontaire, un grade supérieur à celui qu’ils détiennent en qualité de sapeur-pompier professionnel… dans le même département. »

La reconnaissance du Pro-Vo est maintenant effective !

Une carrière parallèle de volontaire permettra comme aux SPP-V historiques et autres personnels militaires…, de travailler jusqu’à 3000 heures par an (et plus…) en dehors de toutes dispositions réglementaires en matière de santé, protection et conditions de travail !

L’Europe ne semble pas, une fois de plus, intéresser par la France…

Les Autonomes condamnent fermement cette disposition aberrante que nous préférons accueillir avec dérision, tant elle méconnait nos obligations européennes :

PROFESSIONNELS, CONTOURNEZ LES MEFAITS DE LA REFONTE DE LA FILIERE ET METTEZ UN TURBO DANS VOTRE CARRIERE, EN DEVENANT VOLONTAIRE ( ?!)

Humour… bien sûr ! un humour aussi noir que les fossoyeurs de notre profession…

Mais il nous restera que ça, quand tout sera détruit !

Plus que jamais, nous sommes persuadés que ce modèle français de sécurité civile est MORT et qu’il nous faut le combattre pour vite en sortir…

MERCI LA DASC (FNSPV, CFTC-SNSPP, FO, UNSA, CFE-CGC AVENIR SECOURS)

MERCI LA FNSPF-V

MERCI LA DGSCGC

MERCI MONSIEUR LE MINISTRE VALLS

MAIS LES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS QUE NOUS REPRESENTONS N’APPRECIENT PAS DU TOUT LE CADEAU ANNIVERSAIRE QUE VOUS VENEZ DE LEUR OFFRIR AVEC CYNISME !!!

Retrouvez le communiqué Autonome en cliquant ici

Publié dans A la une
Responsive Theme Fièrement propulsé par WordPress